A qui en parler?

Les secrets sont lourds à porter. Apprendre que l’on est séropositif au VIH est une nouvelle qui peut être difficile à gérer. Réussir à parler et se confier peut avoir un effet libérateur, surtout en cas de diagnostic de séropositivité. Il existe des services de soutien à destination des personnes séropositives ainsi que des groupes permettant aux personnes séropositives de pouvoir échanger sur leurs réalités.

GettyImages 125005592
© GettyImages

L’information étant délicate, il faut faire attention à qui on la communique.

Les liens suivants fournissent de plus amples informations sur ce sujet:

Brochure «Vivre avec le VIH – L'essentiel après le diagnostic»: commander / télécharger le PDF