VIH et hépatite

L’hépatite est une inflammation du foie provoquée par le virus du même nom. Les virus de l’hépatite A, B et C peuvent se transmettre lors de rapports sexuels. Il existe un vaccin contre les hépatites A et B, mais pas contre l’hépatite C. Chez les personnes séropositives, l’évolution d’une hépatite virale peut être plus rapide et plus grave que chez les personnes séronégatives.


Les personnes séropositives qui sont infectées simultanément par l’hépatite C ont environ dix fois plus de virus de l’hépatite C dans le sang que les personnes non porteuses du VIH. De plus, les lésions du foie (dues à l’hépatite) se développent d’autant plus rapidement que l’infection au VIH est avancée. Contrairement au VIH, l’hépatite C peut être totalement guérie avec de nouveaux médicaments. La thérapie contre l’hépatite C peut avoir lieu durant le traitement contre le VIH. Toutefois, la thérapie contre le VIH doit au préalable être en partie adaptée afin que les médicaments anti-VIH et ceux contre l’hépatite C ne produisent pas d’interactions négatives.