PEP et PrEP

PEP est l’acronyme de post-exposure prophylaxis. Il s’agit d’un traitement d’urgence qui vise à empêcher une infection au VIH après un comportement à risque. La PEP doit être démarrée le plus tôt possible, au plus tard 48 heures après la situation à risque. Plus elle débute tôt, plus elle a de chances d’être efficace. Le traitement dure quatre semaines et il est pris en charge par l’assurance maladie de base. La PEP est prescrite par une médecin et réduit considérablement le risque d’infection au VIH si elle est commencée dans les premières heures. En cas d’oubli ou de rupture de préservatif, il ne faut pas hésiter à aller dans un centre PEP ou aux services d’urgence hospitalières. La PEP ne remplace pas le safer sex! Contrairement à une thérapie PEP, les préservatifs sont bon marché et très faciles à obtenir. Ils s’utilisent seulement lors de rapports sexuels, n’ont pas d’effets secondaires et protègent efficacement contre une infection par le VIH.

PrEP est l’acronyme de pre-exposure prophylaxis. On entend par là la prise de médicaments contre le VIH avant d’avoir un contact sexuel pouvant exposer au virus. Ce traitement préventif permet d'éviter une infection par le VIH en cas d'exposition lors d'un rapport sexuel. Des études internationales ont confirmé l’efficacité de la PrEP. 

bisher-maenner-sex-GettyImages dv427077
© Gettyimages