Vaccination

Hépatite A et B
Il existe une méthode très simple pour se protéger contre l’hépatite A et B: se faire vacciner (vaccin combiné). C’est bien peu de chose par rapport aux soucis causés par une infection hépatique. La vaccination comprend trois injections administrées sur plusieurs mois. Un rappel est généralement recommandé au bout de dix ans. Il n’existe aucun vaccin contre l’hépatite C, mais des mesures de protection efficaces.

Tiques
Si tu aimes le grand air, que ce soit pour y faire des rencontres, des grillades ou des ballades, tu devrais songer à te faire vacciner contre l’encéphalite à tiques (méningo-encéphalite verno-estivale) qui se transmet par des piqûres de tiques. En particulier si tu vis dans une région à forte densité de tiques. Le mieux est d’en parler à ton médecin lors de ton prochain rendez-vous.

HPV
Une vaccination avant le début de l’activité sexuelle et donc avant une infection par le HPV est la plus judicieuse. Il existe deux vaccins; les deux protègent contre les types de HPV 16 et 18 qui sont responsables de la plupart des cancers. L’un d’entre eux protège en plus contre les types 6 et 11 pouvant causer des verrues génitales. Toutefois, plus le nombre de partenaires sexuels est élevé, plus l’effet protecteur du vaccin diminue. N’hésite pas à t’adresser à un Checkpoint afin de savoir si une vaccination est toujours recommandée dans ton cas. A partir du 1er juillet 2016, la vaccination contre les papillomavirus humains est prise en charge pour les garçons et aux jeunes hommes âgés jusqu'à 26 ans (première injection avant le 27ème anniversaire) dans le cadre des programmes cantonaux.

Autres vaccinations
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande encore d’autres vaccinations.

Des recommandations de vaccinations supplémentaires s’adressent aux personnes porteuses du VIH. Parles-en à ton médecin lors de ton prochain contrôle.