Syphilis

La syphilis est une infection sexuellement transmissible causée par une bactérie. Elle se développe en trois stades caractérisés chacun par des symptômes distincts mais qui ne sont pas systématiques. Quand il y en a, les symptômes sont indolores, temporaires et souvent discrêt. Dans un premier temps, le point d’entrée de la bactérie laisse un petit bouton indolore qui disparait de lui-même en quelques jours. Ensuite, la bactérie peut temporairement faire apparaitre des tâches cuivrées plus ou moins grandes et nombreuse, le plus souvent sur la paume des mains ou la plante des pieds. Plus rarement, elle peut provoquer des poussées de boutons sur le torse ou dans le dos.

La bactérie se transmet lors d’un contact direct avec ces différentes lésions, quelle que soit la pratique sexuelle: fellation, pénétration anale (même avec préservatif), jeux de doigts, anulingus, sex-toys, fisting, etc. Même en s’embrassant, si le partenaire sexuel a une lésion de syphilis dans la bouche. Les règles du safer sex peuvent réduire le risque de transmission, sans pour autant l’éliminer complètement. En effet, le préservatif ne couvre pas l’intégralité des organes génitaux et les contacts entre les corps des partenaires peuvent conduire à une transmission de la bactérie.

Si la syphilis se soigne bien au début de l’infection avec de la pénicilline, si l’infection progresse plus longtemps les dommages aux organes seront irréversibles, même si les bactéries sont anéanties par le traitement. En cas de diagnostic, il est essentiel que les partenaires sexuelles se fassent traiter en parallèle. Sinon, les partenaires risquent à nouveau de s’infecter mutuellement malgré le traitement suivi (effet ping-pong).

Il existe plusieurs tests pour dépister la syphilis. Les personnes sexuellement actives devraient faire un dépistage au moins une fois par an (Recommandations de test)